If I Should Go Before You

IfIShouldGoBeforeYou_MoyenIf I Should Go Before You
5ème Album Studio du groupe
Date de Sortie : 09 Octobre 2015
Label : Dine Alone Records

 

 

 


01 – Woman 09:16
02 – Northern Blues 04:50
03 – Mizzy C 03:59
04 – If I Should Go Before You 04:16
05 – Killing Time 04:21
06 – Wasted Love 02:58
07 – Runaway 04:14
08 – Lover Come Back 03:54
09 – Map Of The World 02:52
10 – Friends 04:58
11 – Blood 05:16


Voilà maintenant 10 ans qu’on connaît City and Colour et il a bien changé depuis Sometimes. Une décennie de tournées mondiales, d’albums, de collaborations, 10 ans et quelques rides en plus : la quarantaine en perspective, ça vous change un homme, ça vous change un projet.

Pas d’affolement, on se sent toujours chez City and Colour avec If I Should Go Before You, très beau 5ème album studio, produit, écrit et composé par Dallas Green lui-même. Certains morceaux comme l’éponyme If I Should Go Before You, Runaway, Lover Come Back, Friends ou Blood, vibrantes ballades, auraient eu leur place sur les précédents albums. Ils réveillent avec délicatesse et pudeur certains refrains emblématiques de City and Colour : la mort (If I Should Go Before You), l’amour (torturé si possible : Wasted Love, Lover Come Back), l’errance (Runaway)…

Le joli tour de main de cet album c’est d’avoir su plaquer la folk pour aller chercher des influences post-rock (Woman, Wasted Love, Blood) blues (Nothern Blues, Mizzy C, Runaway, Lover Come Back), ou légèrement pop (Killing Time, Map Of The World).  Exit la guitare acoustique, seule favorite (ou presque) jusqu’à The Hurry and The Harm. Avec If I Should Go Before You, elle se fait plus discrète, subtile et se fond dans l’ensemble. On tombe rapidement sous le charme de ces arrangements nouveaux qui mettent en valeur guitares électriques, pedal steel, claviers et voix.

Avec Woman ce nouvel album prend le parti de s’ouvrir sur un bœuf post-rock progressif jubilatoire, sentiment qui ne nous quitte plus jusqu’à Blood, élégante manière de nous laisser sur le carreau. De quoi donner envie de prendre immédiatement rendez-vous pour le concert le plus proche.

Car il faut saluer la très bonne idée de Dallas Green d’avoir choisi de s’entourer pour l’enregistrement des mêmes musiciens qui l’accompagnent en tournée depuis quelques années. À l’écoute de l’album, on se réjouit que la cohérence du groupe, si évidente sur scène, transparaisse et par-dessus tout qu’elle ait inspiré ce véritable tournant musical. Sans renier sa nature, City and Colour change et s’étoffe.

10 ans. La route a été longue avant que If I Should Go Before You, croisée des chemins artistique, n’arrive jusqu’à nous. Mais bon sang, comme ça valait le coup ! Et à écouter le titre Mizzy C, on se demande bien à quoi ressemblera la suite…

Retrouvez les vidéos clips de cet album dans la section Vidéos